La Fédération du Bâtiment et des TP du département de la Vienne est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

Cher(e)s adhérent(e)s, Cher(s) collègues,

Le 22 janvier 2020

ÉDITO
Chers collègues et amis,
Nous voici réunis ce mercredi 22 janvier à la Fédération du Bâtiment pour une cérémonie des voeux à la fois traditionnelle et simple, amicale et conviviale. Une cérémonie, somme toute, à l’image de Notre Fédération. De façon traditionnelle mais très sincèrement je vous dis bonne année. Bonne année à vous, à vos proches et à tous ceux qui vous sont chers. Que cette année vous voit tous en bonne santé, que cette année soit une
année de bonheur, de réussite et d’épanouissement personnel. Ce moment simple et chaleureux est l’occasion de nous voir, de discuter, d’échanger, de mettre de l’humain dans des relations sociales qui se passent de plus en plus souvent sur les réseaux sociaux et de moins en moins de visu.
J’ai souhaité avec mon équipe que nous soyons plus souvent sur le terrain auprès de vous, auprès des entreprises du BTP. C’est ce lien de proximité, et j’y crois beaucoup qui nous permettra de ne pas perdre le fil des problématiques du quotidien et d’être proactif à vos côtés afin de représenter et défendre nos intérêts. Je veux vous remercier d’avoir, une fois de plus, répondu à notre invitation car cela montre l’intérêt que vous portez à la vie de notre Fédération.
Lors de la cérémonie des vœux, il est de tradition d’énumérer le bilan de l’année précédente avant d’annoncer les actions pour l’année qui débute. Je ne vais pas déroger à la règle mais je vais essayer de faire court !
2019 a été l’année d’une COMMUNICATION ACTIVE
- Pour Renforcer l’implication des adhérents au sein de la FFB.
- Pour Renforcer l’image et les liens de la FFB auprès des partenaires de l’acte de construire, des institutionnels et des élus.
- Pour Attirer les jeunes dans les métiers du Bâtiment
Pour cela nous avons organisé et mis en place différentes manifestations : Les Coulisses du Bâtiment, où nous ouvrons nos chantiers aux collégiens prioritairement. Un Partenariat avec l’Argentine où le savoir-faire de nos artisans locaux est mis en avant ! Des rencontres régulières avec le Club de la Commande publique, pour travailler et avancer ensemble toujours dans l’objectif d’améliorer l’acte de construire. Et enfin, Notre Assemblée Générale qui a encore une fois rassemblée plus de 150 personnes.

 

2019 a aussi été l’année d’un LOBBYING INDISPENSABLE
L’année 2019 n’aura pas été un long fleuve tranquille pour notre Profession. L’activité à peine stabilisée, les pouvoirs publics se sont échinés à sortir de leurs cartons toute une série de mesures de nature à la fragiliser à très court terme. Il a fallu toute la ténacité du réseau FFB et de ses centaines de mandataires pour atténuer certaines dispositions et décrocher des avancées. Ce fut le cas tout au long des débats épuisants et riches de rebondissements de la dernière loi de finances ; Dans ce texte, nous avons tiré notre épingle du jeu sur plusieurs points :
-  Tout d’abord, concernant le PTZ, Poitiers a été placé en zone B1.
-  Il y a eu, ensuite, les élargissements obtenus sur la prime « rénovation énergétique » qui se substitue au crédit d’impôt. Nous avons obtenu également une incitation à la rénovation « globale » pour les ménages des déciles 5 à 8. Mais au-delà de tous ces éléments, cette simple énumération, avec ces histoires de déciles à n’en plus finir, montre à quel point l’enjeu réel des mois à venir sera l’impact de cette complexité sidérante sur le
comportement des ménages…
Si nous sommes parvenus à altérer, en partie, le caractère « immophobe » du budget initial, le point noir du texte demeure la fin de la fiscalité réduite appliquée au GNR à partir de juillet prochain.
L’autre point à ne pas oublier est aussi la déduction forfaitaire spécifique, plus connu sous le nom d’abattement professionnel, les fameux 10% d’abattement appliquée sur les cotisations sociales de vos salariés. Grâce
au lobbying effectué, elle n’a pas été frontalement supprimée comme le prévoyait Matignon au printemps dernier. La mesure, difficilement négociée à Bercy pendant l’été, vise à empêcher désormais la possibilité
de combiner la DFS avec l’allégement Fillon. Ce qui représente tout de même un surcoût de 190 millions d’euros pour l’ensemble des entreprises du BTP qui appliquent l’abattement et une complexité nouvelle dans le
calcul de leurs charges. Mais ne perdons pas de vue la menace initiale : celle d’une suppression pure et simple de la DFS qui représentait la bagatelle d’un milliard d’euros pour l’ensemble du secteur !
• Par ailleurs, il est important de souligner dans les dispositions en soutien au marché :
-  la prorogation du « Malraux » jusque fin 2021,
-  la prorogation du « Denormandie ancien » jusque fin 2022 avec extension au périmètre de l’ensemble des communes éligibles (et non plus seulement l’hyper-centre). Pour faire ce lobbying il est important que nous conservions notre représentativité. Je vous rappelle que la FFB est déjà reconnue représentative pour les entreprises de + et – de 10 salariés.
Pour que ce lobbying soit efficace, j’ai souhaité également que les grands donneurs d’ordre viennent régulièrement présenter leurs projets à la Fédération pour que nous puissions anticiper les marchés qui vont s’offrir
à nous pour la décennie qui vient et nous n’en manquons pas dans le Département de la Vienne !
Sur le territoire, de grands projets de développement vont voir le jour. Je pense bien sûr :
-  A la construction de l’Aréna, au 35ème collège,
-  Au plan d’investissements du CHU avec des agrandissements de bâtiment et aussi de nouvelles constructions,
-  A la rénovation de bâtiments pour l’université de PoitiersA la construction et à la rénovation de logements sociaux,
-  A la transformation du quartier des Couronneries et celui de la gare, Et bien d’autres encore…
Ces projets ne sont pas des chimères et beaucoup d’entreprises de la Vienne seront concernées par ces travaux. Reste le problème des marges insuffisantes, toujours prégnant. En 2019, trimestre après trimestre, on relève des mouvements à la hausse et à la baisse, qui se soldent par une quasi stabilité malgré une reprise
d’activité qui s’est amorcée il y a quatre ans maintenant. Quant à 2020, nous avons quelques craintes sur les coûts supportés par nos entreprises. Les salaires risquent à nouveau de progresser assez vivement, sous l’effet de la pénurie de main d’Oeuvre. De plus, les premières circulaires reçues des fournisseurs par certains d’entre nous, surtout dans le gros-oeuvre, annoncent des hausses de prix de 4 %, 5 % voire 6 % début 2020. Pour la survie de nos marges et donc de nos entreprises, nos prix vont devoir suivre !

COTÉ EMPLOI : Nous constatons une recrudescence des demandes d’emploi de la part des entreprises, tous niveaux confondus et tous secteurs d’activités confondus. Face à cette demande forte et inédite depuis 2008, nous avons lancé une campagne de promotion des métiers du Bâtiment auprès des services concernés. Avec la FFB Nouvelle Aquitaine, nous avons également mis en place une plateforme emploi où les entreprises peuvent directement inscrire en ligne leurs offres d’emplois. Chers amis, il y donc de l’envie, de l’espoir, du travail pour nos entreprises dans notre territoire et vous pourrez compter sur votre Fédération pour vous accompagner et vous soutenir.
Enfin, 2019 a été une année de RASSEMBLEMENT ET DE CONVIVIALITE; Nos communautés groupe jeunes et groupe femmes sont toujours très actives, elles continuent à se rassembler régulièrement pour ensemble
réfléchir, proposer et surtout partager. Je ne doute pas que Cédric et Sandrine nos présidents respectifs, maintiendront le cap encore cette année. Ils sont d’ailleurs en train de nous préparer notre prochaine soirée du Bâtiment où vous serez tous conviés !

A ce sujet, nous organiserons cette année Notre Assemblée Générale le 13 mai, notez-le dès à présent car nous aurons l’honneur de recevoir l’officier François DUPONT, commandant du sous-marin nucléaire Le triomphant qui nous parlera du management par la bienveillance. Je compte sur vous ! Que la bienveillance soit donc le maître mot pour cette année à venir, une bienveillance riche d’exigence et source d’excellence.
Je tiens ici à remercier personnellement mon équipe du bureau exécutif, mes administrateurs, mes amis pour leur présence, leurs disponibilités, pour la qualité des débats, pour leurs engagements envers nos actions.
Je n’oublie pas non plus l’implication des permanents de la FFB, qui sont toujours là pour nous aider au quotidien. Fabienne, qui est à votre écoute et qui vous accompagne dans vos plans de formation et dans le montage de vos dossiers Appellations et qualifications ! Brice, notre juriste droit des marchés, sous traitance, et fiscalité très sollicité en ce début d’année ! Damien, notre juriste en droit du travail et de la prévention, qui vous aide à gérer au mieux vos relations avec vos salariés. Bertrand, notre animateur réseaux, notre homme de terrain qui va à votre rencontre, et qui fait en sorte que la FFB soit toujours au plus proche de ses adhérents et de leurs besoins ! Et enfin Carine, notre Secrétaire Générale qui manage notre Fédération avec efficacité et compétence.

Confiant dans l’avenir en ce début d’année comme il est de tradition, je vous souhaite à tous d’avoir de grands projets pour vous, mais aussi pour ceux qui vous sont proches, de partager des souvenirs forts avec les êtres qui vous sont chers, d’être rayonnants de bonheur et de santé. N’écoutez plus ceux issu de ce monde démodé. Ecoutez-vous, écoutez-vous en tout 1er Le monde n’a plus besoin de battants, il a besoin de rêveurs, de personnes capables de reconstruire et de prendre soin et surtout on a besoin aujourd’hui de gens heureux, alors soyez heureux !

Je vous remercie de votre attention.

Votre dévoué président, 

Jérôme BEAUJANEAU


Le 22 janvier 2020